ECOLE CHIMIE POLYMERES ET MATERIAUX

CRONENBOURG - 67

Maîtrise d’ouvrage :

Région Grand Est

Maîtrise d’oeuvre :

MSA Architectes,
Michel Jemming,
OTF, bureau d’études pluridisciplinaire
Alfred Peter, paysagiste
Capri Acoustique – Rémi Raskin, bureau d’études acoustique

 

Le programme comportait l’intégration de trois entités distinctes sur un même site ; deux écoles (chimie et polymères) et un centre de recherche (chimie). Chaque élément de l’opération est traité de façon distincte – et donc reconnaissable – dans l’expression des masses, et dans la répartition des pleins et des vides, en façades comme dans l’espace extérieur. Par exemple, le bâtiment d’enseignement et le tutorat, construits sur plusieurs niveaux, s’opposent à la bibliothèque, conçue de plain-pied, tandis que les locaux de services semi-enterrés, presque invisibles, font face à une
« barre » abritant les travaux pratiques. Mais la complexité du projet est équilibrée par l’impression d’homogénéité de l’ensemble, avec l’emploi du béton sous des formes, des teintes et des mises en oeuvre différentes. Le béton brut lasuré naturel répond à la douceur du béton poli ou incrusté de marbre, alors que les panneaux bouchardés s’opposent aux surfaces planes et lisses du béton peint en blanc.
Dans leur réflexion et leur démarche HQE, les architectes se sont particulièrement penchés sur 5 points :
– Le confort thermique est obtenu par le choix du béton en structure et en surface, favorisant l’inertie thermique. L’ajout de stores et de pare-soleil en lames de béton le long des façades exposées permet de maîtriser le réchauffement des espaces intérieurs ;
– Une chaufferie au gaz et la pose de panneaux à peau intérieure en béton emmagasinant l’énergie servent le principe de la gestion de l’énergie ;
– L’utilisation de matériaux non polluants (béton, verre, bois, peintures minérales) ;
– La gestion de l’eau est prise en compte par la récupération et la distribution des eaux de pluie ;
– Le confort acoustique dans les laboratoires par la pose de baffles absorbantes, sans mise en place des faux-plafonds habituels.

 

COÛT TRAVAUX : 22 M€ HT
SURFACE : 20 900 m² SDO
LIVRAISON : 2000